AU NOM DES ARMENİENS DE TURQUIE

Une page de la solidarité  turco-armenienne:

Une annonce en coopération de la communauté des églises turco-arméniennes orthodoxes, katholiques et protestantes du 30 ème janvier 2001.

Faites comparaison avec les  diffamations présentes de l’étranger.

***

AU NOM DES ARMÉNIENS DE TURQUIE

COMMUNIQUÉ

Du 30 eme janvier 2001 Une Commission de 90 personnes composée des représentants civils des communautés Arménienne Apostolique  Orthodoxe,  Arménienne Catholique et Arménienne Protestante de Turquie ont tenu une réunion mixte dans le salon Bezciyan du Patriarcat Arménien sous la présidence de Mesrob 2 Patriarche des Arméniens de Turquie accompagné par les membres de l’Assemblée Spirituelle. A l’issue des débats, le présent communiqué a été délivré à l’attention de l’opinion publique mondiale.

1) Les membres de l’Assemblée nationale française ont fait des déclarations pouvant éveiller de sérieuses inquiétudes sur la situation des Arméniens vivant en Turquie, soit en débattant sur les événements tragiques de 1915 qui sont du ressort des historiens, soit avec certaines affirmations individuelles.

2) Comme nous l’avons indiqué dans notre communiqué publié précédemment,  il n’est nullement question pour les Arméniens vivant en Turquie de problèmes individuels en matières économiques, juridiques, sociales ou religieuses, ils mènent leur vie dans la liberté totale, plus particulièrement dans le domaine religieux. Quant à certains de nos problèmes en matière institutionnelle comme il en existe dans toutes les sociétés, ils ont été portés à l’attention des instances les plus compétentes de l’État par les représentants de notre communauté, ils attendent une solution.  Le Parlement compétent  pour discuter des problèmes de tous les citoyens de la République de Turquie et des Arméniens citoyens de la République de Turquie  se trouve à Ankara et se nomme la Grande Assemblée nationale de Turquie. Le fait que les parlements de pays étrangers agissent  comme s’ils étaient les protecteurs des Arméniens de Turquie, est perçu par nous comme un comportement inopportun. Les Arméniens de Turquie mènent aujourd’hui leur vie dans la dignité dans le sens des conditions de la Convention de Lausanne avec leur Patriarcat  vieux de 540 ans ainsi que leurs 2 hôpitaux, 57 églises, 58 fondations, 18 écoles, 25 chœurs, 17 associations, 2 clubs sportifs, 3 journaux et cinq magazines.

3) Ces interventions faites par les parlementaires étrangers dans le but de concrétiser certaines stratégies internationales,  nous affligent autant que les autres ressortissants turcs  et  exercent une influence négative sur nous.  Nous souhaitons qu’il soit mis fin à ce genre de comportement.

AU NOM DES ARM ÉNIENS DE TURQUIE

Mesrob II  Patriarche des Arméniens de Turquie

Evêque Aram Atesyan,  Chef  de l’Assemblée Spirituelle

Archevêque Sahan Sivaciyan, Patriarche adjoint

Sceaux et signatures des représentants des Eglises et des Comités directeurs des Fondations

bildiri1

bildiri2

Bir Cevap Yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir